jai-deux-papa-qui-saiment-Certaines mairies sont harcelées de demandes afin de retirer des bibliothèques, des livres jugés insidieux. Malheureusement, en période électorale cela peut paraître tentant à certains de céder, au mépris d’une liberté d’être et de lire pour laquelle il faut encore se battre.

Dans le collimateur, ces dernières semaines, des livres tel que celui de Morgane David dans la collection Ethique et Toc qu’elle avait créé à ses débuts.

Autant d’acharnement prouve au moins que les livres contribuent toujours à la liberté des enfants et que nous, éditeurs continueront à les publier et les défendre.

chez Kilowatt vous pouvez retrouver les illustrations de Morgane David dans Timbres, On s’aime quand même, Le dattier du Sultan et Les beignets de ma mère.

Publicités