Un air de violoncelle

violoncelle_couv_plat1écrit par Adèle Tariel, illustré par Aurore Pinho e Silva

Berlin 1988. En jouant dans le grenier, j’ai découvert un violoncelle qui appartenait à ma grand-mère. Je l’ai pris dans mes bras et on ne s’est plus quittés. La musique sonne comme un langage à mes oreilles. En plus, mes parents ont fui Berlin-Est avec cet instrument alors que mes grands-parents, eux, sont encore de l’autre côté du mur. Mais aujourd’hui, de plus en plus de gens sont en colère, ils manifestent dans la rue et bientôt, il faudra bien que ce mur tombe.

Un jour ailleurs, des histoires pour aborder un événement marquant du XXe siècle. Et pour en savoir +, six pages de repères pour les jeunes curieux.

19,5 x 27 cm – relié – 48 pages – 15,80 euros

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :